C’était l’occasion de notre premier collage, issu de l’Atlas des architectures de la jungle. Le festival de musique et cultures urbaines NOISE LA VILLE nous avait proposé d’exposer à la Maison de la Jeunesse de Saint-Denis une partie de notre travail et de raconter cette ville.

Une programmation de haut vol et le plaisir de parler et raconter des histoires d’habiter et de vie hors des espaces traditionnels de l’architecture.